Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

jeudi 7 décembre 2017 (heure non définie)

Occupation de l'université de Nantes

par | Univers Cité |

Communiqué sur l'occupation de trois salles à l'Université de Nantes ce mercredi 22/11 suite à l'AG "Jeunes exilé.e.s à la rue, Expulsion - Réaction !"

Ce soir nous, étudiant-e-s, jeunes exilé-e-s, et personnes solidaires occupons trois salles à l'université de Nantes.

Cette initiative fait suite à l'occupation puis l'expulsion de l'ancienne école des Beaux-Arts ce week-end, sans solutions concrètes apportées par les pouvoirs publics. Une soixantaine de jeunes mineur-e-s dorment donc toujours à la rue contrairement à ce qu'affirme Philippe Grosvalet, le président du Conseil Départemental. Nantes, ville « amie des Enfants », ville socialiste dirigée par Johanna Rolland, ne respecte pas le droit en ne mettant pas à l'abri ces jeunes et pire, en expulsant les squats qui se créent pour les héberger et en envoyant la police les harceler.

Face à l'urgence de la situation, nous occupons ces salles pour répondre à cette nécessité d'hébergement mais aussi pour poursuivre l'envie des « Univers Cité » de créer des espaces de solidarité et de partage entre étudiant-e-s et jeunes exilé-e-s. L'Université n'est pas un lieu neutre, face aux politiques de sélection menées par le gouvernement, nous revendiquons une Université ouverte à tou-te-s et qui soit aussi un espace de rencontres pour lutter contre l'isolement et l'exclusion.

Depuis une semaine un amphi est occupé à Lyon pour les Mineur-e-s Isolé-e-s, nous invitons à multiplier les initiatives, mobilisations et occupations, notamment dans nos facs, pour prendre en main une problématique qui nous concerne tou-te-s.

Rejoignez-nous dans les salles C906, C908 et C910, amenez vos matelas, duvets, bouffe, jeux, etc... pour faire vivre ce lieu !


Pour plus d'infos :

- Sur facebook :

- Indymedia

23795682_1512214482148053_4309016788813960419_n-medium

source : https://nantes.indymedia.org/articles/39223

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir