thèmes : social, culture
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 13 juin 2018 à 18h45

Projection-débats : Soirée Dulcie September

Mercredi 13 juin à partir de 18h45 - Cinéma Katorza


Il y a 30 ans, le 29 mars 1988,Dulcie September était assassinée à Paris. Militante anti-apartheid, elle était la représentante officielle pour la France, la Suisse et le Luxembourg, de L'A.N.C. (Congrès National Africain), alors principale organisation d'opposition au régime sud-africain de l'apartheid.

Cet assassinat politique reste non élucidé.

La Ligue des droits de l'Homme de Nantes et du pays nantais organise une Soirée Dulcie September, le 13 Juin 2018, 18h45 au Cinéma Le Katorza à Nantes.

Au programme :

  • Court métrage Qui se souvient de Dulcie September ?

Conception de Paskal Cholet-Roux et réalisation de François Gauducheau. En présence du réalisateur.

  • Interventions de :
  • Jacqueline Dérens, La France et le régime de l'apartheid : une relation trouble.
  • Bachir Ben Barka, Assassinats politiques en France et raison d'État(s)
  • Échanges, débats avec la salle.

Les intervenants

Bachir Ben Barka, Fils de Mehdi Ben Barka, enseignant retraité de l'université de Franche-Comté, Président de l'Institut Mehdi Ben Barka - mémoire vivante, co-Président de Mémoire, Vérité, Justice sur les assassinats politiques en France, membre du Collectif Secret Défense, un enjeu démocratique. Partie civile dans la plainte instruite depuis 1975 au TGI de Paris pour enlèvement, séquestration et assassinat.

Jacqueline Dérens, Militante anti-apartheid, traductrice et auteure. Elle a écrit L'Année Mandela ; Nous avons combattu l'apartheid , Ed. Non-Lieu, Paris 2006 ; elle a contribué à l'ouvrage collectif The Road to Democracy in South Africa , publié par Unisa en Afrique du Sud ; elle a écrit la biographie de Dulcie September, Dulcie September, une vie pour la liberté, Paris 2013. Traductrice, elle a recueilli les témoignages des veuves des mineurs tués à Marikana, publiés dans Les Voix des Veuves de Marikana , éd. Clara Magazine, Paris. Elle a été secrétaire générale de Rencontre Nationale Contre l'Apartheid de 1986 à 1994 ; fondatrice de Rencontre nationale avec le Peuple d'Afrique du Sud en 1994.

Elle contribue à diverses revues.

Résumé des interventions

Jacqueline Dérens

Trente ans après l'assassinat de Dulcie September, les raisons de son exécution ne sont toujours pas éclaircies. Toutefois, des chercheurs sud-africains explorent des archives qui mettent à nu l'attitude ambiguë de la France, entre défense des droits humains, affaires et profit. Dulcie September l'incorruptible, devenait-elle gênante pour la bonne marche des affaires entre Paris et Prétoria ?

Bachir Ben Barka

Depuis plus de 52 ans, la recherche de la vérité dans l'enlèvement et la disparition de Mehdi Ben Barka se heurte à la raison d'État(s), principalement française et marocaine. L'intervention reviendra sur les différentes manifestations de cette volonté de faire obstacle à l'action de la justice. Dans le cas d'autres assassinats politiques commis en France, toujours non élucidés, l'État français use de manœuvres similaires pour entraver la recherche de la vérité et pour empêcher que justice soit rendue aux victimes.

Source : https://site.ldh-france.org/nantes/soiree-dul…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir