thèmes : économie, autres
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

mardi 28 mars 2017 à 18h30

2 parties : 1 2

Cercle de silence de 18h30 à 19h30, Place Royale, à Nantes.

Citoyen.ne.s du monde, voyageur.s ou sédentaires, deboutistes, amoureux de la liberté, de l'égalité, de la fraternité, rejoignez le mouvement !

Les cercles de silence sont une forme d'action non-violente, menée par des citoyens qui refusent la déshumanisation des personnes dites « sans papiers » et la banalisation de leur enfermement.

Ils agissent en faveur d'une politique d'immigration basée sur le respect absolu de la dignité humaine et du Droit international.

Les Cercles de silence sont organisé à Nantes place Royale, tout les derniers mardis du mois.


Mardi 28 mars 2017 - 18h30 à 19h30
Place Royale à Nantes

Dans les cercles de silence, des hommes et des femmes se retrouvent en silence pour dénoncer la situation faite aux étrangers et plus particulièrement les violences dans les centres de rétention (CRA) et sensibiliser les passants à cette situation.
La participation, même un court instant, est la bienvenue pour soutenir cette action.

Les Cercles de silence nantais ont lieu le dernier mardi de chaque mois de 18h30 à 19h30 Place Royale.

Si vous le pouvez, le Cercle de silence nantais vous donne rendez-vous à 18h15 au local du CCFD - 17 rue du Moulin, pour aider à apporter les pancartes.

Plus d'infos au lien suivant et sur la page Facebook

Vous pouvez aussi demander à faire partie de la liste des destinataires en envoyant un message à cdsil.execault@orangexe.fr


Par ailleurs, le comité de pilotage a prévu une

soirée-débat avec la projection du film "La mécanique des flux",

au cinéma le Concorde le 24 avril 2017

Cette soirée s'inscrit dans le cadre plus large d'un un cycle de 4 ciné-débats sur le thème "un autre regard sur les migrants", proposé par le MRAP et le Concorde. Ce cycle commence le 27 février. Vous trouverez l'information complète dans l'affiche ci-dessous :

<br />


C'est en mai 2008 qu'un cercle de silence a été initié à Nantes. Au delà d'un acte de solidarité avec les frères Franciscains de Toulouse, et les cercles des autres villes, notre volonté est de manifester la présence à Nantes d'hommes et de femmes préoccupés par les souffrances vécues par les « sans-papiers ». Nous souhaitons par cet acte sensibiliser nos concitoyens à cette brûlante réalité. La présence dans notre ville d'un Centre de Rétention Administrative (CRA) est là pour nous en rappeler la proximité.
Cette action a trouvé son inspiration autant dans l'exemple initial des toulousains, que dans la pratique quotidienne des membres de plusieurs associations et services ayant en charge à Nantes l'aide auprès des personnes dites « sans-papiers ». Triste vocable qui masque bien des cas particuliers, et surtout des êtres humains recherchant un peu de paix.

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir